Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 114 - Juin 2018

Go

Collectivits Locales

La Coquette brille de mille feux

Avec un taux d’électrification de près de 99%

Par Farid HOUALI



Le réseau de distribution sur le territoire de la wilaya de Annaba est de 3489,058 km (Moyennes tension (MT) et Basse tension (BT)) pour l’alimentation de 2138 postes MT et /BT, selon Mohamed Achouri, directeur local de l’énergie. Quant au réseau haute tension, il est composé, aux dires du même responsable, de 4301,84 km de lignes dont 833,46 km en 400 kv, de 46 postes (dont 3 en 400 kv) dotés d’une capacité de transformateurs de 9150 MVA à travers 134 transformateurs, 15 cabines mobiles et 3 injecteurs ainsi qu’un réseau de fibre optique de 2878 km. Aussi, la wilaya est alimentée à partir de 6 postes électriques, dont 4 postes 60 KV et 2 postes 220 KV. « Depuis 1999 à ce jour, la wilaya a connu d’importantes réalisations en matière d’installations électriques », relève Mohamed Achouri. Il s’agit notamment de la réhabilitation du Poste centrale 60/10 kv à Annaba-Port ainsi que la réalisation du Poste 220/60/30 kv à Kheraza du poste 60/10 kv à Zaafrania, de la Cabine mobile 60/10 kv de Bougantas, de la cabine mobile 60/30 kv à Allelick, et de la nouvelle centrale turbine à gaz (2x36 MW). « Des lignes HT/MT liées à ces différents postes », note le directeur local de l’énergie qui fait part également de la réalisation durant cette même période (1999-2017) de la centrale turbine à gaz d’une puissance de 72 MW bornes usine (2x36 MW). Implantée dans la zone portuaire, en face de l’ancienne centrale à vapeur TV qui a été démantelée, elle est constituée de 2 groupes turbines à gaz et est située à la périphérie Est à une distance d’environ 1 km de la ville de Annaba. Le montant total des contrats pour l’ensemble du projet est de 12,42 milliards de dinars. Ainsi, depuis l’adoption des programmes de distribution publique de l’énergie électrique, l’ensemble des programmes alloués à la wilaya de Annaba a été réalisé à 100% et le fruit de ces investissements est le passage du taux d’électrification de 92 % en 1999 à 98,80% à ce jour. Par ailleurs, actuellement le nombre d’abonnés consommant effectivement l’électricité est de 150064 foyers alors que le nombre de foyers raccordé au réseau du gaz naturel est passé de 76001 en 1999 à 150064 en 2017, soit une croissance relative qui dépasse les 97 %. Depuis 1999 à 2017, 8487 foyers pour une consistance physique de 269,852 km (MT/BT) ont été réalisés, dans le cadre des différents programmes alloués à la wilaya, toujours selon les chiffres de la direction locale de l’énergie. Il convient de noter dans ce contexte que la wilaya de Annaba est raccordée au réseau national de gaz naturel à partir de Ramdane Djamel dans la wilaya de Skikda par un gazoduc sur une longueur de 95 kKm (28’’/70,9 bars). Il traverse les communes d’El Eulma, Chorfa, Sidi Amar, El Hadjar, El Bouni et Annaba. La longueur du réseau de distribution (MP) sur le territoire de la wilaya de Annaba est de 1397,71 km, quant au réseau haute pression, sa longueur est de 151,36 km, et alimente 21 DP (agglomérations) et 5 clients industriels. Avant l’année 1999, seules les communes de Annaba, El Bouni, El Hadjar et Sidi Amar étaient alimentées en gaz naturel. Depuis 1999 et à ce jour toutes les agglomérations principales et secondaires à travers la wilaya de Annaba ont été raccordées au réseau public de gaz naturel. Avec le raccordement de 1832 foyers de la dernière ville, Chetaibi, dont les travaux sont en cours de réalisation, le taux de desserte de la wilaya en gaz naturel atteindra les 100%.

L’électricité, le gaz et les produits pétroliers
Dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014 en matière d’électricité et de distribution publique du gaz, il a été inscrit 52 opérations représentant 3450 foyers à raccorder en énergie électrique pour une consistance physique de 78 km MT/BT et un coût global de 72 millions de dinars. Dans une première phase, 49 opérations réparties à travers les communes Berrahal, Treat, Oued El Aneb, El Hadjar, Sidi Amar, El Eulma, Chorfa, Ain Berda, Annaba, El Bouni, et Chétaibi ont été réalisées ayant abouti au raccordement de 2395 foyers pour un réseau de distribution de 49,12 km. Les deux opérations restantes pour des raisons techniques et financières concernent 12 logements à Chabia El Bouni et 16 logements à Djenen El Bey. Dans le cadre de la prise en charge sur fonds commun des collectivités locales, neuf opérations ont été inscrites et une enveloppe de 150 millions de dinars a été dégagée, visant  le raccordement en énergie électrique de 1568 foyers. Et afin de garantir le bon déroulement des périodes estivales et ainsi minimiser le nombre de coupures en énergie électrique, un plan d’ « urgence été 2017 » a été également adopté portant sur l’amélioration de la qualité et la continuité de service au niveau de la wilaya. C’est ainsi que les travaux de réalisations de cinq postes électriques ont été lancés même si l’objectif principal porte sur la réalisation de six postes électriques de différentes classes de tension (400 KV, 220 KV, 60 KV, 30 KV et 10 KV) destinés au renforcement du réseau électrique existant de la wilaya. En matière de gaz naturel, 47 opérations pour un coût global de près de 1,3 milliard de dinars ont été inscrites pour raccorder 7876 foyers. Ce programme a été scindé en deux tranches, selon Mohamed Achouri. Il s’agit du DP Gaz Chetaibi qui vise le raccordement en gaz naturel de 1832 foyers à travers les agglomérations de Azla, Zgaa, Zaouia et le chef-lieu pour un réseau de transport de 10 km et un réseau de distribution de 72,60 km d’un montant de 776,482 millions de dinars dont 413,42 millions pour l’ouvrage de transport. « Au vu de l’importance de ce projet et de la vocation touristique de la zone, les autorités locales ont alloué une enveloppe d’un montant de 90 millions de  dinars suivie d’une autre de 60 millions de dinars, ce qui a permis la reprise des travaux et en date du 5 février 2018 a eu lieu la mise en gaz des localités Zgaa et Azla pour 14,695 km et 146 branchements », soutient le directeur local de l’énergie. Par ailleurs, afin de « répondre » aux besoins en matière de raccordement en gaz naturel des populations, un recensement a fait ressortir un déficit de 3191 foyers à travers les communes de la wilaya dont la prise en charge n’a pu être effectuée pour des raisons financières. Á cet effet, la wilaya a pris l’initiative d’un financement sur fonds commun des collectivités locales et une enveloppe financière d’un montant de 400 millions de dinars a été débloquée pour le raccordement de ces foyers. Quant au poste DP d’El Bouni, il a pour but l’alimentation en gaz naturel et le renforcement de la zone d’extension urbaine de Boukhadra 3 commune d’El Bouni. Quant au DP El Hadjar, il s’agit d’une nouvelle canalisation 8’’ d’une longueur de 3,5 km (programme propre de GRTG) en remplacement de la canalisation existante 6’’ qui alimente la commune d’El Hadjar avec renforcement à partir du poste détente Chebaita Mokhtar, wilaya d’El Tarf. Ce projet est survenu à la suite des multiples agressions commises à l’encontre de la conduite gaz traversant la commune de Sidi Amar, l’Université de Badji Mokhtar et la zone industrielle Meboudja ; sa mise en service a été faite le 28 septembre 2017. Deux autres projets d’une grande importance sont également inscrits dans l’agenda de la direction locale de l’énergie de Annaba. Il s’agit du projet de la jonction gazoduc GK3 48’’ Sonatrach et le gazoduc 28’’ Ramdane Djamel-Annaba, qui permettra la sécurisation de l’alimentation en gaz naturel de la wilaya de Annaba et des wilayas de la région. Sa mise en service est prévue fin juin 2018. Le raccordement en énergie de la nouvelle ville de Draâ Errich constitue une autre priorité. En effet la nouvelle ville Draâ Errich observe actuellement les travaux de réalisation de 11300 logements de différentes formules en plus de l’extension de ses réseaux d’assainissement, d’AEP, de gaz et d’électricité. Dans ce contexte, 11 km de réseau gazier ont été réalisés, sur les 26 km prévus pour alimenter en cette énergie la nouvelle ville Draâ Errich qui a également bénéficié du raccordement à 18 nouveaux transformateurs électriques, selon la même source. S’étendant sur 1344 hectares, la nouvelle ville de Draâ Errich prévoit d’accueillir plus de 44.000 logements et plus de 250.000 habitants en sus de 462 équipements publics et de divers investissements privés dans le secteur des activités et des services. Le réseau de distribution des carburants, depuis 1999 à ce jour, s’est vu renforcé par la mise en exploitation de 19 stations de services et le lancement de 16 projets avec un taux d’avancement appréciable. Durant la même période, il a été également réalisé un centre d’emplissage de bouteilles de gaz (butane et propane) à la ZI de Berrahal en exploitation depuis 2005. Á cela vient s’ajouter le raccordement du centre emplisseur et du centre de stockage et de distribution des produits pétroliers, sis à la ZI Berrahal, à la zone pétrolière de Skikda par deux canalisations d’une longueur de 85 km (pipe multi produits Ø12 & pipe GPL Ø8), mis en service fin 2015 et l’entrée en exploitation du centre de stockage et de distribution de produits pétroliers de Berrahal, dont la capacité de stockage globale est de 70.000 m3, la rénovation du Centre marine sis port d’Annaba qui date de l’époque coloniale. Le centre fonctionnera dès l’achèvement de cette opération avec sept bacs, soit 6 nouveaux bacs et 1 ancien bac d’une capacité de 2375 m3 portant ainsi la capacité globale à 32 375 m3.

F. H.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF