Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 113 - Mai 2018

Go

Tlcomunications

La poste, un rôle central dans la vie économique

38e journée africaine de la Poste

Par Tahar MANSOUR



« La poste, infrastructure de livraison de choix pour l’atteinte des objectifs gouvernementaux de développement national », tel a été le thème choisi pour la célébration, en Algérie et à travers tous les pays africains membres de l’Union panafricaine des postes (UPAP), du 38e anniversaire de la création de cette union continentale qui a pour principaux objectifs de coordonner les activités de développement des services postaux en Afrique et compte 44 pays membres. A cette occasion, l’Algérie a invité le secrétaire général de l’UPAP, Younouss Djibrine, qui a signé un mémorandum avec Mme Houda-Imane Faraoun, ministre de la Poste, des Télécommunication, des Technologies et du Numérique.

Algérie-Poste, un vaste réseau postal
L’Algérie possède un vaste réseau postal composé de plus de 3700 bureaux de poste couvrant tout le territoire national, même dans les zones rurales les plus reculées. Grâce à ce réseau, Algérie-Poste offre une infrastructure complète et adaptée à un large éventail de services financiers en direction de l’ensemble des citoyens. Il facilite aussi l’inclusion sociale ainsi que le développement socio-économique du pays. Les services monétiques d’AP ont ouvert plus de 23 millions de comptes CCP dont 942 439 pour la seule année 2017, confectionné plus de 4 300 000 cartes magnétiques Eddahabia, mis en service 1276 GAB et placé des paiements électronique de diverses factures. Algérie-Poste compte, au 31 décembre 2017, plus de 25000 employés, 3823 établissements postaux, 69 centres de distribution de courrier, 1 CTNI, 9 CTR, 1 CNC hybride, 1 CN perso. cartes. Elle gère également plus de 20 millions de comptes courants postaux (CCP) et réalisé 483 millions de transactions CCP ayant donné lieu à la manipulation de 56 414 milliards de DA durant l’année écoulée. Les GAB (Guichets automatiques de banque) ont donné lieu à la réalisation de plus de 33 millions de transactions pour un montant de 386 milliards de dinars. Le nombre de porteurs de cartes magnétiques a atteint près de 7,5 millions dont plus de 4 millions pour la seule carte Eddahabia.

Le rôle économique de la Poste
Avec une densité moyenne d’un bureau de poste pour 10516 habitants, Algérie Poste est présente dans de nombreuses régions du territoire national mais elle compte améliorer ses prestations et se rapprocher encore plus du citoyen par la création de nouveaux bureaux dans les localités enclavées ainsi que par la mise en place de nouveaux services tout en développant ceux déjà existants. L’installation de matériels en libre service (GAB et TPE) est aussi programmée pour améliorer les prestations.  « Aujourd’hui, il revient à la poste de jouer un rôle central dans la vie économique des nations africaines en assurant de meilleurs services aux citoyens », annonce la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Mme Imène-Houda Faraoun, lors de son intervention au cours de la célébration de la 38e journée africaine de la poste, en présence du SG de l’UPAP, M. Younouss Djibrine. La ministre rappelle aussi que la poste est « l’entreprise la plus proche des citoyens car elle offre des services financiers dans les coins les plus reculés, les plus inaccessibles, là où il n’y a aucune présence bancaire ». Elle assure aussi que « l’Algérie, grâce aux orientations du Président Bouteflika, œuvre à promouvoir le service public de qualité pour offrir aux citoyens les prestations demandées en utilisant les moyens les plus modernes intégrant les TIC pour un service plus performant et plus rapide, surtout en ce qui concerne les prestations financières, en modernisant le secteur postal pour un meilleur accueil du citoyen et en diversifiant les offres de services ». Ce sont les mêmes aspirations citoyennes qu’a mises en valeur le secrétaire général de l’Union panafricaine des postes (UPAP) qui estime que « la modernisation du secteur postal en Afrique apportera de la croissance, de la richesse et de l’emploi pour les jeunes, notamment ». « En lui associant les nouvelles technologies, la modernisation du secteur de la Poste en Afrique favoriserait la création d’un commerce électronique, catalyseur d’un réel décollage économique pour l’ensemble du continent africain », assure M. Younouss Djibrine.

Deux timbres-poste consacrés aux nouvelles villes
Dans le cadre de la nouvelle politique du gouvernement visant à éliminer le problème du logement à travers la réalisation de nombreux projets qui obéissent à une conception urbanistique élaborée selon les exigences de la ville moderne, Algérie-Poste a émis deux timbres-poste ayant pour thème « les nouvelles villes ». Cette émission philatélique, d’une dimension de 36 x 26, est d’une valeur faciale de 25 DA le timbre-poste, et illustrée par un dessin d’art créatif. Si le premier timbre représente la nouvelle ville de Sidi Abdellah qui se distingue par son caractère géométrique et par le lieu stratégique qu’elle occupe, ce qui constitue un pôle culturel attractif en Algérie en offrant une sphère de compétitivité et d’innovation assurant ainsi une stabilité, une croissance et une cohésion dédiée à diverses professions et sciences, le second a été  consacré à la nouvelle ville de Ali Mendjeli à Constantine située du côté ouest du plateau d’Ain El Bey sur l’axe de la RN° 101 reliant les villes d’El Khroub et Ain Smara. Cette nouvelle ville de Constantine est caractérisée par un centre urbain et dotée d’une vaste zone d’activités qui lui confère un important rôle économique au niveau local et national.

Signature de trois conventions
Une cérémonie de signature de trois conventions de partenariat entre Algérie-Poste et ses partenaires en l’occurrence la Régie Foncière  de la ville  d’Alger, Algérie Télécom et l’opérateur téléphonique Mobilis a été tenue au siège de la direction Générale et ce, en présence de la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, le wali de la wilaya d’Alger, les walis délégués de la ville d’Alger, les directeurs des entreprises partenaires d’Algérie-Poste ainsi que les cadres relevant du secteur. Lors de son allocution de bienvenue, le directeur général  d’Algérie-Poste, Abdelkrim Dahmani, s’est réjoui de ce pas qualitatif qu’Algérie Poste vient de franchir grâce  à ces accords de partenariat lesquels participeront à la concrétisation des politiques des autorités publiques visant principalement à améliorer la qualité des prestations postales fournies  aux citoyens, de toutes les catégories sociales. Ainsi, ajoute le premier responsable de l’entreprise, ces partenariats portent sur la mise en application du plan relatif à la densification du réseau postal à Alger  et le déploiement du paiement électronique via la carte Edahabia.  
S’agissant des conventions,  celles conclues avec le groupe Algérie Télécom et l’opérateur téléphonique Mobilis consistent à offrir des services à distance via la carte Edahabia à l’instar du rechargement téléphonique, du paiement des factures de téléphone et d’internet et ce, à travers leur web marchant. A la même occasion, une convention a été conclue avec la Régie foncière  de la ville  d’Alger  et qui vise la promotion de l’état actuel des établissements postaux et leur environnement  en matière de réalisation pour garantir une présence postale selon les normes de l’Union postale universelle.
 T. M.



Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

INNOMEDIA
Par Salim FAROUK.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF