Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 115 - Août 2018

Go

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Un professeur émérite

Le Pr Ahmed Boutarfaia, recteur de l’Université Mohamed-Khider de Biskra

Par Smail ROUHA



Depuis son installation à la tête de l’université en juin 2017, le professeur Ahmed Boutarfaia, docteur d’Etat en sciences chimiques, a pu en très peu de temps redorer le prestige de l’université Mohamed-Khider de Biskra et en faire un pôle majeur de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le pays. Depuis son arrivée en 1998 au poste de vice-recteur, chargé de l’animation, de la promotion scientifique et technique et des relations extérieures, le professeur Ahmed Boutarfaia a toujours essayé de sortir du sillon tracé par ses prédécesseurs même s’il est rare de le voir se dissocier, respect de la hiérarchie oblige, d’une décision proposée par le recteur au cours des dernières années. Tout au plus montrait-il des variations politiques feutrées dans les idées mises en avant. Devant autant de retenue, il ne faut pas pour autant conclure que le professeur Ahmed Boutarfaia est « suiviste ». Bien au contraire, ce professeur des universités est bien plus axé sur une vision de l’université qu’il qualifie lui-même comme étant celle du XXIe siècle. N’assure-t-il pas que « le propre du recteur est la bonne gouvernance ; autrement dit humainement, de prendre le risque de prévoir ; techniquement, de doter son université d’un projet d’établissement quinquennal. La concrétisation stratégique de ce projet selon un calendrier équilibré constitue de la sorte la somme des réponses raisonnables à la multitude des questions aussi variées que le sont les intérêts de chacun. » Par ailleurs, son attitude générale et sa relative proximité avec la communauté tranchent en sa faveur. Alors que certains continuent de concevoir l’université comme une institution traditionnelle de transmission du savoir et de recherche bénéficiant à la société, le professeur Ahmed Boutarfaia semble plus axé sur une organisation répondant à des impératifs liés à la « société du savoir » ainsi qu’à la formation professionnelle, en plus de la mission classique de l’université. Ces orientations se sont notamment vues dans l’importance qu’il accorde à la proximité et à la démocratie participative. Son dessein est d’impliquer les acteurs de l’université et ses partenaires socioéconomiques dans le devenir d’une institution de laquelle la société algérienne, dans sa totalité et globalité, attend beaucoup, énormément sans complaisance mais avec équité. Dans cette vision « futuriste », le professeur Ahmed Boutarfaia met également l’accent sur l’ouverture à l’international. Ainsi, même si le professeur Ahmed Boutarfaia s’est montré plutôt rassurant quant à son attachement aux missions fondamentales de l’Université, il y a toutefois lieu d’être alerte pour que ces nouveaux développements se fassent dans un cadre qui ressemble à l’université algérienne et à ses valeurs. En effet, dans sa quête de réforme et d’amélioration de la recherche, le professeur Ahmed Boutarfaia compte relier les instituts scientifiques de l’université avec les entreprises et l’industrie, dans l’espoir que cela pourrait rapporter un financement pour la recherche et des postes de travail. Dans ce cadre, le recteur de l’université Mohamed-Khider de Biskra espère aussi que le succès du travail scientifique et de recherche rehaussera le renom de l’université. Son objectif est d’inciter aussi bien les enseignants que les étudiants à s’ouvrir sur le monde extérieur. Enfin, le professeur Ahmed Boutarfaia est adepte de l’ouverture et de la flexibilité tout en affichant sa volonté de rendre l’information accessible à la communauté universitaire.
Marié et père de trois enfants,  doctorat d’Etat (ès sciences chimiques) de l’Université de Constantine, le professeur Ahmed Boutarfaia, en plus de ses tâches d’enseignant, a occupé plusieurs postes de responsabilités dont celui de recteur de l’université Kasdi-Merbah d’Ouargla (2007-2016), directeur par intérim du Centre universitaire d’Illizi (2014-2015), et recteur de l’Université Mohamed-Boudiaf de M’Sila (2016-2017). Au cours de sa carrière de professeur des universités, Ahmed Boutarfaia a été également, entre autres, directeur du laboratoire de chimie appliquée (LCA) depuis avril 2001, membre de la Société algérienne de chimie (SAC), président du Comité scientifique du département de chimie, président du conseil scientifique de l’Université Kasdi-Merbah d’Ouargla, et président du Conseil scientifique de l’Université Mohamed-Boudiaf de M’Sila. Dans le domaine de la recherche, le professeur Ahmed Boutarfaia est co-auteur de près d’une soixantaine de publications internationales dans le domaine de la chimie des matériaux et des nanoparticules.

S. R



Du même auteur

Par Smail ROUHA

Les plus lus

Libertés démocratiques
Par Farid HOUALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF