Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 116 - Oct 2018

Go

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Les métiers de la mécanique de précision

Institut d’optique et de mécanique de précision de l’université Ferhat Abbas de Sétif

Par Anis LABDAOUI



L’institut d’optique et de mécanique de précision a ouvert ses portes au sein du centre universitaire de Sétif en 1979, dans le cadre de la coopération algéro-allemande. Il est considéré comme l’un des premiers instituts et anciens établissements d’enseignement supérieur et de recherche en optique et mécanique de précision en Algérie. A l’époque, l’Institut formait des ingénieurs d’Etat et des DEUA, ainsi que des post-gradués (magistère, doctorat) dans différentes spécialités.
En 1984, il devint l’Institut national d’enseignement supérieur (INES), jusqu’en 1989, date à laquelle tous les INES ont été regroupés pour former l’université Ferhat Abbes de Sétif. Au cours de l’année universitaire 1999-2000, et à la suite de la réorganisation des instituts en facultés, l’université Ferhat Abbes est restructurée en six facultés, l’Institut d’optique et de mécanique de précision était alors un département de la faculté des sciences de l’ingénieur. En 2010, il devient l’Institut d’optique et mécanique de précision (IOMP) de l’Université Ferhat Abbas Sétif 1.
L’institut, unique en son genre dans le pays, assure diverses formations en sciences de l’optique et de la mécanique de précision, à savoir, étude doctorale des technologies et des applications spatiales, le doctorat 3e cycle LMD en optique photonique, la mécanique appliquée et les matériaux et engineering.
Le bilan des inscriptions des nouveaux bacheliers pour l’année universitaire 2014-2015 a donné lieu à 420 nouveaux inscrits dans le domaine (LMD), le système classique n’ayant plus lieu au niveau de l’institut.
Les éléments prévalent pour l’actuelle rentrée se présentent comme suit : l’effectif étudiants est de l’ordre de 1195 dont 775 anciens inscrits tous affiliés au système LMD. Le recrutement des bacheliers est à caractère national.
Il existe quatre spécialités pour l’obtention de la licence, à savoir : optique et instrumentation et photonique, technologie des matériaux, mécanique appliquée, et métrologie professionnalisante. Pour le master, l’on note cinq spécialités :  photonique, mécanique des matériaux, optique et photonique appliquée, métrologie professionalisante et mécanique fine.
Près de 70 enseignants encadrent le volet pédagogique dont plus de 50% sont de rang magistral. L’effectif des ATS existant est de l’ordre de 49 dont 39 permanents et 10 contractuels. L’institut compte aussi un personnel technique et administratif expérimenté et qualifié. L’institut dispose de 9 laboratoires pédagogiques ainsi que d’un atelier mécanique et un hall technologique, une évolution remarquable dans la prise en charge des étudiants. C’est ainsi que les responsables de l’institut veuillent à mettre à la disposition des étudiants des procédés d’enseignement facilitant la prise en charge des universitaires en communication et aussi en améliorant le service offert, tels un site web consacré à l’institut, une bibliothèque riche en revues spécialisées, dans un objectif de dispenser la meilleure formation possible, comme tient à le souligner docteur Hocine Guessas, directeur de l’institut.
Par ailleurs, l’institut dispose de cinq laboratoires de recherches, à savoir le laboratoire des systèmes photoniques et optique non linéaire, le labo d’optique appliquée, le labo des matériaux non métalliques, le labo de la mécanique de précision appliquée et le labo de physique et de mécanique des matériaux métalliques.
En termes de coopération internationale, l’institut tisse des liens étroits avec diverses universités, notamment celle de Lyon en France, d’Iéna en Allemagne, sans oublier les projet d’accords avec des universités espagnoles.
Le volet des rencontres et séminaires scientifiques prend aussi son importance. Pratiquement chaque année diverses rencontres sont organisées en présence de spécialistes et enseignants de renommée internationale. On citera à titre d’exemple l’organisation du Congress International of optics, avec la participation d’éminents professeurs venus d’Inde, d’Espagne, de France, d’Allemagne et du Mexique, et de  l’International congress of mecanics. C’est dire la place prépondérante qu’occupe ce créneau dans l’institut.

A. L.



Du même auteur

Par Anis LABDAOUI

Les plus lus

Tourisme, culture et histoire
Par maître Serge Pautot, .

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF