Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 114 - Juin 2018

Go

60e Anniversaire du déclenchement de la Révolution

Un digne héritier… du nom

Le docteur Abdelhak Benboulaïd

Par El-Yazid DIB



De formation universitaire, il a embrassé le métier de chirurgien dentiste. Pour les besoins d’approfondir davantage ses talents, il se trouve au Québec et à Montréal au Canada où il s’acharne à acquérir la spécialité de la prothèse dentaire. Il y séjourne trois années durant. 
A son retour au pays en 1982, il exerce sa profession libérale et ne s’empêche point de la rendre tel un moyen de solidarité nationale dans la mesure où les honoraires perçus se confinent juste à payer ses charges communes et locatives. La ville reste témoin de l’altruisme du chirurgien dentiste qu’a été Abdelhak. Il dit à cet effet : « Je suis un produit de la révolution et la révolution et par le peuple et pour le peuple. »
La décennie noire, les années de sang sont fatidiques pour les Benboulaïd. 1995, l’ainé des frères, Abdelwahab est assassiné. La mère, veuve du chahid, voit par cette cruelle disparition sa maladie s’aggraver dangereusement. Elle décédera quelques années après emportée par sa maladie et aussi par la complexité entourant la mort de son aîné. Le docteur Abdelhak se voyait dans le devoir de cesser son activité professionnelle afin de mieux et au mieux se consacrer aux enfants de son frère et de cimenter encore la cohésion familiale.  Le docteur ne s’est pas mis en retrait de l’exercice de l’acte politique. En affermissement de son militantisme pour la cause nationale, il se porte candidat indépendant aux élections législatives de 1990-1991, affrontant la mouvance islamiste, alors menée unanimement par l’ex-FIS. Il obtient au premier tour la 3e place. Le défunt Abdelwahab était, quant à lui, positionné dans la même place dans la circonscription électorale d’Arris. Ne désespérant pas, il renouvela son penchant politique lors des joutes parlementaires de 2002, sous l’égide du FLN pour voir sa candidature carrément rejetée par le secrétaire général de l’époque que fut Ali Benflis. Pourtant cette candidature était présentée et appuyée par le arch des Touaba. En fait, Abdelhak est un membre influent de l’association des « chouyoukhs des Touaba »
A l’instar des enfants de la ville, et aimant les disciplines sportives, il fut appelé un jour à gérer la destinée du club-phare locale, le Mouloudia. Il fera de ce club un finaliste de la Coupe d’Algérie face à l’entente de Sétif.
Le docteur Benboulaïd, ayant une oreille très attentive aux différents témoignages liés au vécu de son paternel, a fini au fil du temps à pénétrer détail par détail le parcours de son père et partant celui des conditions de la naissance de l’élan révolutionnaire. Sa défunte mère, son feu oncle Omar, sa famille, les moudjahidines témoins directs, les historiens, les officiels ont été pour lui un riche puisement pour des recoupements historiques et chronologiques d’une épopée qu’il a vécue dans sa propre chair.  Il a côtoyé, et côtoie toujours, les compagnons et les initiateurs de ce mouvement historique. Il témoigne cependant à demi-mots du calvaire subi par la famille depuis 1954 jusqu’au-delà de l’indépendance. «Etre le fils de Benboulaïd n’est pas facile » confie-t-il. 
  E. Y. D.

Il a dit à vif

« Un message ? Au nom des chouyoukh, je dis que  la tribu des Touaba à Arris, capitale des Aurès et berceau de la révolution, restera fidèle au serment prêté à l’Algérie, aux chouhadas et au père- frère le moudjahid Abdelaziz Bouteflika. »

« Bouteflika ?... Que Dieu lui prête santé et prospérité. Qu’il soit remercié pour le meilleur cadeau offert, son intéressement à la région et à son histoire. »

« Sellal ?... Un grand Monsieur, un homme formidable qui sait s’adapter aux besoins de la nation. Nationaliste, c’est un enfant de novembre. Il est sensible à toutes les revendications. »
 



Du même auteur

Par El-Yazid DIB

Les plus lus

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF