Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 126 - Jan 2020

Go

Transports

L’amour du pays, locomotive pour le bien-faire

Azzedine Fridi, directeur général de l’Anesrif

Par Tahar MANSOUR



Après avoir terminé ses études primaires, moyennes et secondaires à Bouharoun, Koléa et Tipasa, M. Fridi poursuit des études supérieures qui font de lui un ingénieur en travaux publics. Dès l’obtention de son diplôme, il intègre la SNTF en 1986 pour la faire profiter de ses connaissances et de son travail en qualité de chef de projets puis chef de la division projets lignes nouvelles, ponts, bâtiments et tunnels. Grâce à son amour du travail bien fait et à sa volonté de toujours aller de l’avant, il ne tarde pas à être promu directeur des études générales, des infrastructures, de management de structures centrales (voies, ouvrages d’art, signalisation et caténaire). Son sérieux, son abnégation dans le travail, sa présence sur le terrain pour veiller au grain lui permettent d’accéder à un autre poste, toujours à la SNTF, celui de directeur régional d’Alger. Prédestiné aux choses du chemin de fer, M. Fridi suit de nombreuses formations dans le métier, en Algérie et à l’étranger et participe à des séminaires et des rencontres internationales, régionales et locales qui concernent tout le chemin de fer, particulièrement le coté infrastructurel.Dès l’année 2011, voilà maintenant près de neuf années, M. Fridi est désigné à la tête de l’Anesrif (Agence nationale d’études et de suivi des réalisations des investissements ferroviaires), poste qui lui permet de mettre en œuvre un savoir-faire inégalé tant dans le management que dans le suivi de projets ferroviaires de grande envergure qui devront propulser l’Algérie parmi les pays les plus modernes en matière de transport ferroviaire. La ressource humaine étant, pour ce meneur d’hommes, la partie la plus délicate et la condition sine qua non pour la réussite de tout projet, il met en place divers systèmes pour un choix judicieux de tous ses collaborateurs et, surtout, l’installation d’un logiciel de suivi de carrière pour tous les travailleurs afin d’assurer à chacun un cadre de travail agréable, motivant, sûr, ce qui les encourage à n’avoir en tête que leur travail.Malgré des responsabilités énormes, une cadence de travail « infernale », des obligations multiples, Azzedine Fridi demeure un responsable affable, le sourire toujours présent pour tous, du plus simple employé jusqu’à ses plus proches collaborateurs et, ce qui nous a attirés le plus, c’est la réponse instantanée d’employés de bureaux, d’agents de sécurité, de cadres moyens qui nous ont assuré de leur estime la plus grande pour leur directeur général, Azzedine Fridi.                                                                                                     

T. M.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Les règles de l’immigration légale
Par maître Serge Pautot, .

Sider El Hadjar
Par Yahia MAOUCHI .

Télécharger version PDF

Version PDF