Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 113 - Mai 2018

Go

Transports

Un adepte de l’efficience

Abdelghani Zaalane, ministre des Travaux publics et des Transports

El-Djazair.com



L’âge ne compte pas, seule la compétence doit primer. Nommé ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane reste un inconnu pour le grand public. Diplômé de l’Ecole nationale de l’administration (ENA, promotion 1987), et titulaire également d’un magister en administration et développement, Abdelghani Zaalane a entamé sa carrière en 1990 comme cadre supérieur dans les collectivités locales jusqu’à 1999. Après avoir exercé comme secrétaire général de la wilaya de Tébessa (1999-2004) et de la wilaya de Batna (2004-2006), Abdelghani Zaalane sera nommé wali, successivement, d’Oum El Bouaghi (2006-2010), de Bechar (2010-2013) et d’Oran depuis 2013 jusqu’à sa nomination comme ministre des Travaux publics et des Transports. Pour avoir été le plus jeune wali en exercice en 2006 à la tête de la wilaya d’Oum El-Bouaghi, Abdelghani Zaalane soutient que « l’âge ne compte pas, seule la compétence doit primer », ajoutant que « cette nomination à cet âge n’était pas un privilège ni un passe-droit mais une reconnaissance à la compétence nationale. C’est la preuve que le pouvoir algérien sait donner sa chance à la jeunesse nationale. Ma désignation au poste de wali alors que je n’avais que 41 ans était un signe de la bonne foi du Président Abdelaziz Bouteflika en les capacités de la jeunesse algérienne ». D’ailleurs, dès sa prise de fonction, Abdelghani Zaalane a montré qu’il avait parfaitement saisi les enjeux et les défis présentés par un secteur concernant le mouvement de dizaines de millions de personnes et de millions de tonnes de marchandise en tous genres, en affirmant qu’ « il va œuvrer avec tous les cadres à concrétiser les orientations du présidents de la République ainsi que le plan d’action du gouvernement dans les deux secteurs (Travaux publics et Transports) qui ont une grande importance au plan social et économique», et sur lesquels « le gouvernement parie dans le contexte de la crise économique mondiale ». En effet, le développement et la modernisation du rail ont toujours été au centre des préoccupations gouvernementales. Joignant l’acte à la parole, Abdelghani Zaalane, en homme de terrain et de proximité, avait effectué des visites de travail et d’inspection inopinées à certains projets du secteur dans la wilaya d’Alger, à l’instar du projet d’extension de l’aéroport international d’Alger, les projets du Métro à la Place des Martyrs, l’extension des deux lignes de la Place des Martyrs et de l’aéroport international d’Alger, Houari Boumediene, et d’autres projets routiers. Dans sa feuille de route Abdelghani Zaalane a inscrit le parachèvement de l’ensemble des projets programmés et l’amélioration des prestations, conformément aux objectifs des programmes du président de la République.
Une feuille de route comprenant la réalisation du réseau routier, des autoroutes modernes, la structuration et la maintenance du réseau routier existant conformément aux normes des transports et de la sécurité routière, l’amélioration des services, la maintenance et la réhabilitation des infrastructures maritimes, outre la réalisation de nouvelles infrastructures maritimes dans le domaine du commerce, de la pêche et des loisirs, en sus du développement des infrastructures aéroportuaire pour satisfaire aux besoins économiques.  Un programme comprenant également la modernisation, le développement et la maintenance du réseau ferroviaire, le renforcement du parc de la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF), le développement du réseau de transport urbain (Métro, tramway, téléphérique) et le parachèvement du programme de réalisation des gares routières. En homme de terrain et de proximité, Abdelghani Zaalane a délaissé son bureau ministériel, si ce n’est pour accorder des audiences diplomatiques, pour sillonner le pays. Entre deux interviews accordées, Abdelghani Zaalane assure le suivi des projets en maturation ou en réalisation et effectue régulièrement des visites d’inspection au niveau des installations dépendant de son secteur : gares routières en réalisation et en cours d’études, des projets de réalisation de nouvelles lignes de tramway à Sidi Bel Abbès et Mostaganem. Mais pour Abdelghani Zaalane, en bon commandant de bord comme il a été capitaine, entre 1987 et 1992, de l’Entente sportive de Souk-Ahras, l’heure est à la rentabilisation des investissements consentis.


S. R.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

El-Djazair.com

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

INNOMEDIA
Par Salim FAROUK.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF