Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 114 - Juin 2018

Go

Industrie

Un partenaire fiable de l’industrie automobile

SAREL Industrie

Par Smail ROUHA



Clé du développement technologique des projets mécaniques et automobiles, la sous-traitance permet d’industrialiser le pays en créant de la richesse, de l’emploi, et de s’ouvrir vers l’extérieur en matière d’exportation de véhicules, d’engins, d’organes mécaniques et de sous-traitance. Dans ce sillage, la Société algérienne de radioélectricité a entamé en 2014, via sa filiale Sarel Industrie, spécialisée dans la plasturgie automobile, des négociations avec Renault Algérie Production pour la fourniture de pièces de rechange en plastiques à l’usine Renault de Oued Tlelat dans la wilaya d’Oran. Des négociations ayant permis la livraison des premières pièces en 2017. En parallèle, Sarel Industrie s’est mise aux normes internationales de l’industrie automobile. « Il fallait passer par des audits et des certifications pointilleux car c’est une exigence de cette industrie. Cela a été difficile mais on s’est mis au travail en y mettant les moyens et le résultat est là », souligne Abdelhalim Serdouk, directeur technico-commercial à la Sarel Industrie. C’est ainsi que la Sarel a fabriqué et livré, à ce jour, 32 types de pièces en plastique pour Renault Algérie Production utilisé dans la Symbol et la Stepway. Un chiffre devant être porté incessamment à plus de 70 produits du fait qu’une nouvelle commande de 29 autres pièces vient d’être conclue avec Renault Algérie Production. En outre, Sarel Industrie a signé un protocole d’accord avec TMC-Hyundai qui lui permettra de travailler avec l’usine d’assemblage Hyundai de Tiaret. D’autres pourparlers sont en cours avec plusieurs firmes d’automobile installées en Algérie.

Un investissement ambitieux
Situé dans la zone industrielle d’Oued Smar, l’usine produit différents types de pièces en plastique pour les besoins du constructeur français à Oran. Actuellement, l’usine, qui produit 32 modèles de pièces pour Renault Algérie Production, emploie une cinquantaine d de personnes formées aux standards internationaux par les formateurs de Sarel Industrie, eux-mêmes formés à l’académie du Groupe Renault-Nissan. L’usine est dotée de machines de production numérique, de technologie récente, notamment deux presses à injecter le plastique l’une de 1100 tonnes se caractérisant par sa grande polyvalence et répondant à des usinages très variés, et l’autre de 600 tonnes, de ponts roulants pour l’alimentation des machines en matière première. Ce qui lui permet de produire des pièces en plastique de différents modèles de la plus simple à la plus complexe. Il faut noter que la matière première à l’origine de ces pièces est importée de l’étranger, de fournisseurs agréés par le groupe Renault. « L’usine a dû passer par plusieurs audits et certifications pour répondre aux normes de cette industrie très exigeante », révèle Abdelhalim Serdouk qui précise que « pour éviter tout vice de fabrication, l’usine dispose aussi d’une section de contrôle qualité qui vérifie toutes les deux heures les produits fabriqués ». En effet, toutes les pièces fabriquées par Sarel Industrie sont validées par le technocentre de Renault à Paris, liée à la conception des véhicules de la gamme Renault. Une fois validée, la pièce-étalon est mise sous scellée et archivée. 

Une certification ISO/IATF
Certifiée ISO 9001 depuis octobre 2015, Sarel Industrie est également certifiée ASES Classe C, norme automobile, et ambitionne de passer Classe B à la fin de l’année. En outre Sarel industrie est également en cours d’accompagnement pour ISO/IATF (norme concernant la démarche Qualité dans l’industrie automobile). Une certification qui devrait lui être attribuée dans une année. Par ailleurs, Sarel Industrie devrait décrocher sa certification ISO 9007/2015 fin avril 2018.  

L’atelier de maintenance des moules
Dans le monde de l’automobile, trois vecteurs interviennent dans la fabrication d’un véhicule : la machine, la ressource humaine et l’outillage, notamment le moule, matériel assurant la transformation du plastique (injection, compression, thermoformage, soufflage …).  Le moule est constamment appelé à être en perpétuelle transformation en raison de l’évolution du design du véhicule. Aussi, est-il impératif que le moule suive l’évolution. C’est pourquoi Sarel Industrie a consenti un énorme investissement en mettant en place le premier atelier de maintenance de moule en Algérie, pour ne pas dépendre des fabricants installés, notamment en Roumanie. Ce qui a permis à Sarel Industrie de réaliser, depuis son partenariat avec Renault, trois interventions sur moule, chacune en trois jours au lieu d’un semestre. L’atelier peut répondre à tous types de besoins et de problématiques liées à la maintenance des moules ou à leurs fabrications.

Cap sur l’international
Dans sa stratégie de développement, Sarel Industrie aspire à diversifier son portefeuille clients et s’internationaliser en augmentant sa production. Ce qui permettra, dans une certaine mesure, à l’Algérie de dépendre davantage de ses performances économiques que de sa rente pétrolière. D’ailleurs, Sarel Industrie a d’ores et déjà commandé six nouvelles machines qui devraient être réceptionnées dans deux mois. Créée en 1969 par Mohamed Mellouk, alias Sabri, premier technicien des transmissions de l’ALN, Sarel Industrie était une entreprise spécialisée dans la télécommunication professionnelle. Avec l’expérience acquise, Sarel Industrie a diversifié ses activités en se lançant dans la production de batteries pour stations radio. Ayant remarqué que la batterie est composée de la partie technique et du boitier en plastique, Sarel s’est lancée en 1980 dans la plasturgie. Après l’installation de Renault en Algérie, Sarel a contracté, après audit, un partenariat avec Renault Algérie Production. C’est ainsi qu’une nouvelle division a été créée, Sarel Industrie, dans le domaine automobile. Aujourd’hui, Sarel Industrie s’occupe de la sous-traitance industrielle dans le secteur automobile.
S. R.



Du même auteur

Par Smail ROUHA

Les plus lus

Hocine Mansour Metidji, P-DG du groupe Metidji
Entretien réalisé par Saida AZZOUZ .

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF