Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 115 - Août 2018

Go

Douanes

Un environnement commercial sécurisé au service du développement économique

Célébration de la Journée mondiale des douanes

Par Tahar MANSOUR



Chaque année, la douane algérienne, à l’instar de la communauté internationale, célèbre la  journée internationale de la Douane. Le thème retenu pour cette édition 2018 est : « La sécurité de l’environnement commercial » avec comme slogan : « Un environnement commercial sûr au service du développement économique ».  Pour matérialiser ce slogan, l’administration des douanes algériennes a choisi la capitale de l’ouest, Oran, pour les festivités liées à cette journée et ce au niveau de l’Ecole nationale des douanes à Oran. Une Journée célébrée en présence de Nourredine Allag, directeur général des douanes algériennes, de Mouloud Chérifi,  wali d’Oran, du professeur, Mohamed Boubekeur, président de l’APW d’Oran, et des autorités sécuritaires locales.
Pour commémorer cette journée, les douanes algériennes ont préparé un programme riche et varié consistant en :
le lancement de la finale de la compétition de tir à l’arme automatique ;
le défilé au niveau de la cour de l’école ;
la remise de grades à plusieurs douaniers promus à des rangs supérieurs ;
la remise des médailles aux gagnants de la compétition de tir ;
une conférence donnée par un cadre de la Douane concernant le thème du jour.
Le directeur général des douanes, Nourredine Allag, a profité de cette occasion pour remettre les clefs de logements de fonction à des douaniers, ce qui entre dans le cadre de l’amélioration constante des conditions socio-économiques de ce corps constitué qui défend les intérêts suprêmes de l’Etat et contribue à sa sécurité et à la préservation de son économie et de la santé des habitants.

La modernisation du secteur
C’est le cheval de bataille de l’administration des douanes qui a entamé il y a quelques années sa mue vers la modernité et l’utilisation des TIC sur une large échelle, comme l’a affirmé le directeur général lors de son intervention à l’occasion de cette journée. Abordant la réussite de l’expérience du TPD (Titre de passage en douane) lancé en ligne au courant de l’été 2017 et qui a permis un gain de temps et d’argent plus qu’appréciable, le directeur général annonce le lancement à compter du premier semestre de l’année en cours de la déclaration en douanes pour les marchandises importées ou exportées. Le déclarant pourra alors remplir les documents nécessaires dans son bureau puis les présenter aux douaniers qui procèderont seulement au contrôle des déclarations et de compatibilité avec la réalité des produits déclarés. D’autres formalités douanières seront aussi mises en ligne pour  écourter les délais d’attente au niveau des ports surtout et faire gagner au pays des sommes considérables dues à l’immobilisation des navires en rade. Le nouveau système d’information devrait être opérationnel dès que possible et les douanes algériennes entreront alors dans une nouvelle ère, estime Nourredine  Allag.
 
La ressource humaine
La ressource humaine, l’amélioration de sa formation, sa spécialisation sont l’autre partie du processus de modernisation des douanes algériennes pour lequel Nourredine  Allag déclare accorder une grande importance car « la mise en place des nouvelles technologies et leur utilisation pour les formalités de douanes et les contrôles reposent sur l’être humain qui utilisera ces outils modernes pour protéger l’économie nationales et faciliter l’entrée ou la sortie des produits divers ». Toujours pour améliorer le rendement de la ressource humaine, le côté social ne doit pas être occulté, rappelle-t-il, et le douanier doit bénéficier de toute l’attention des pouvoirs publics en matière de salaires, de logements et de bien-être. 
  
L’Organisation mondiale des douanes (OMD)
L’Organisation mondiale des douanes est une organisation intergouvernementale qui a son siège à Bruxelles (Belgique) et est le porte-parole de la communauté douanière internationale. Elle élabore les conventions internationales, les outils et instruments sur le classement des marchandises, l’évaluation en douane, les règles d’origine, la perception des recettes douanières, la sécurité de la chaine logistique, la facilitation des échanges internationaux, la lutte contre la fraude, contre la contrefaçon, à la promotion de l’éthique et au renforcement durable des capacités pour l’application de réformes et de développement douanier. C’est le 26 janvier 1953 que s’est tenue la session inaugurale du CCD (Conseil de coopération douanière) en présence de ses 17 membres fondateurs, dont 13 pays européens. Chaque année, le nombre des membres augmente jusqu’à inclure des pays de toutes les régions du monde. La dénomination actuelle « Organisation mondiale des douanes » a été adoptée en 1994. Actuellement, les pays membres de l’OMD contrôlent près de 98% du commerce extérieur.

 T. M.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

Libertés démocratiques
Par Farid HOUALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF