Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 116 - Oct 2018

Go

Finance

Une icône de la finance

Mohammed KRIM, P-DG de la BDL

Par Smail ROUHA



Quand il se remémore le fil de sa carrière, entamée il y a plus de 30 ans maintenant, en 1985, Mohammed Krim, Président-directeur général de la Banque de féveloppement local, depuis mai 2015, peut bien se dire qu’il a fait du chemin. Un très long chemin qui est loin d’avoir été un long fleuve tranquille…Qui mieux queMohammed Krim pour raconter l’histoire de la Banque de féveloppement local, ses différentes évolutions au gré des circonstances, heureuses comme malencontreuses ? Mohammed Krim ! Un grand homme. Par la taille et par le talent. Avec sa voix résonnante, l’air avenant et le commerce facile au même titre que le verbe, la cinquantaine bien entamée, Mohammed Krim n’aime pas se dévoiler. Trop pudique pour parler de lui alors que son parcours et celui de la banque sont tellement imbriqués l’un dans l’autre qu’ils en finissent par être unique, pour ne pas dire uniforme.

Un choix par conviction

Diplômé en DES Banque, délivré par la Société interbancaire de formation (SIF- Alger, 2001), avec pour thème de fin de cycle « Proposition d’une démarche pour drainer les capitaux circulant en dehors du Système bancaire », le jeune Mohammed Krim ne pouvait échapper à une carrière dans la finance. Ce qu’il voulait absolument. C’est ainsi qu’il intègre la Banque de développement local- BDL en qualité de chargé des études de crédits d’exploitations et d’investissements (1985-1993) avant d’être désigné directeur d’agence à Oran (1995-2001). Promu Inspecteur principal (2001-2002) puis directeur du groupe d’exploitation de Béchar et Tlemcen (2002-2004), Mohammed Krim, un féru des arts martiaux, sera nommé en 2004, directeur central chargé de la réalisation et de la mise en œuvre du projet du système de paiement de masse et de la monétique nationale et internationale, mission qu’il assume jusqu’à 2009. Soit la consécration d’un travail de très longue haleine où le jeune employé fera quasiment le tour de l’ensemble des départements de la banque. Une formation polyvalente qui lui sera très utile, bien plus tard…Une abnégation qui lui permet de prendre du recul et de la hauteur par rapport à la gestion opérationnelle courante et quotidienne et de développer des compétences encore plus transversales sur des métiers tels que l’audit, le contrôle permanent, la finance, etc. Durant toute cette période, le développement de la Banque de développement local se poursuit et son évolution s’adapte constamment aux nouveaux enjeux stratégiques de cet établissement financier.

Un parcours jalonné de succès

Diplômé en post-graduation spécialisé en management bancaire, délivré par l’Institut supérieur de gestion et de planification (ISGP- Alger, 1995), Mohammed Krim a occupé de 1985 à ce jour divers postes dans le domaine bancaire et financier, dont celui de directeur général de la Société nationale de Leasing (SNL) (filiale des deux banques : BNA et BDL de 2009 à mai 2015). Et c’est en toute logique, au vu de ses qualités et de son expertise, qu’il sera désigné pour encadrer toutes les démarches liées à l’obtention de l’autorisation de constitution et de création de la société SNL ainsi que la décision d’agrément auprès de la Banque d’Algérie (2009-2011). Elu président de la Commission technique statutaire de leasing à l’Association des banques et des établissements financiers (ABEF- 2014 à 2016), Mohammed Krim deviendra en 2016, président du Conseil d’administration de la Société d’automatisation des transactions interbancaires et monétiques (Satim) et président du Conseil d’administration de la financière algéro-européenne de participation (Finalep). Par ailleurs, il a été membre du Conseil d’administration du Centre de pré-compensation interbancaire (CPI), du comité de normalisation de la banque d’Algérie, du Comité opérationnel du système de paiement auprès du MDRF, du Comité monétique interbancaire (COMI), il a participé à de multiples travaux techniques et fonctionnels liés au système de paiement avec la Banque d’Algérie, Satim, CPI et l’ABEF. Tout cela, en se frottant aux experts internationaux spécialisés en comptabilité, organisation, ressources humaines, marketing, système d’information, crédits et tous les aspects institutionnels. Il a également coopéré avec des experts coréens du KDI School of Public Policy and Management dans le cadre de la mise en œuvre du projet algéro-coréen de partage des connaissances dans le domaine du crédit à la consommation (Marché de la Carte de Crédit en Juin 2007).

Une vision moderniste 

Se définissant comme un « manager plus collaboratif que dirigiste », Mohammed Krim est un leader qui aime conduire de nouvelles expériences, sortir des sentiers battus tout en gardant les pieds sur terre. Son idéal de management ? Une conjugaison du modèle inhérent aux grands groupes internationaux, capables de suivre une stratégie à long et moyen termes, sans se départir d’une vision start-up capable d’apporter de nouvelles idées créatives et innovantes. Les derniers chiffres placent la Banque de développement local parmi les plus performantes du pays. Mais ce n’est pas ce qui préoccupe Mohammed Krim, dont l’ambition est de faire de la BDL la banque de référence s’agissant de la qualité de sa relation avec ses clients et ainsi qu’avec l’ensemble de ses collaborateurs. Des performances managériales qui donnent le tournis et en disent long sur la capacité d’adaptation d’un capitaine qui a su naviguer, à travers les méandres de la banque, plus souvent, par mauvais temps et qui, aujourd’hui, peut savourer sa victoire et celle de ses équipes qui n’ont pas succombé au mal de mer, haut-le-cœur et tempêtes. « Nous devons mériter chaque jour la confiance de nos clients par notre qualité de service et celle de nos offres de produits et de solutions innovantes », souligne Mohammed Krim qui mise sur son encadrement et ses jeunes cadres tout en s’assurant que les potentialités cachées en tout un chacun ne feront que se dévoiler et se décupler. À 53 ans, ce père de cinq enfants et grand amateur d’andalous et féru d’arts martiaux, consacre également ses heures libres à lire des livres divers qui mêlent spiritualité, histoire et bien évidemment la finance. Souvent, au moment où on pourrait croire que cet homme de défis est en difficulté il est toujours capable de retourner la situation à son avantage avec habilité et se mettre donc en position de force. Financier dans l’âme mais aussi homme de terrain, toujours dans l’action, ses différents postes traduisent sa rage de vaincre, son dynamisme, son professionnalisme. Après 30 ans de métier et d’engagement, la passion est toujours intacte, muni d’une constante curiosité, d’un amour inconditionnel du métier qui l’inspire chaque jour.      S. R.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Smail ROUHA

Les plus lus

Tourisme, culture et histoire
Par maître Serge Pautot, .

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF