Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 115 - Août 2018

Go

A la une

Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah

« La mondialisation est devenue un outil de domination »

Par Farid HOUALI



«L’information et la communication dans son état actuel développé ont réussi, à l’ère de la révolution de l’information et des télécommunications, à faire du monde entier un petit village, où le phénomène de la mondialisation est devenu un outil de domination visant à travers tous ses moyens à orienter l’opinion publique internationale et à l’organiser autour d’une vision économique, sociale et culturelle unique, où se fondent les spécificités de chacun et les fondements de leurs identités nationales», affirmait le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), à l’ouverture des travaux d’une journée d’étude sur le thème «La communication opérationnelle au sein de l’Armée nationale populaire» dans le cadre l’exécution du plan de communication de l’ANP pour l’année 2017-2018. Pour le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, ce sont des défis réels. « «Nous sommes, au sein de l’ANP, digne héritière de l’ALN, conscients de l’impératif de les relever, œuvrant, avec l’aide et le soutien du président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, à tracer une stratégie d’information et de communication efficace, puisant dans les valeurs de notre glorieuse révolution, de notre ancrage historique et  national, plein de gloires et de bravoures, adaptée à notre identité nationale et à nos spécificités, capable d’ériger un appareil de défense nationale, aux missions complémentaires et coordonnées, où la communication  opérationnelle joue un rôle important et axial », a-t-il en outre indiqué affirmant d’autre part que «la communication opérationnelle est une partie intégrante de notre stratégie de défense basée sur la lecture clairvoyante des événements et sur le développement des méthodes de travail permettant de remédier à tous les problèmes imposés par les circonstances ».  Il a expliqué qu’une communication opérationnelle «réussie est celle qui participe résolument à l’accomplissement des missions dans un milieu de coordination et d’entraide, œuvrant ainsi au bon commandement des opérations, à une meilleure supervision, quelle que soit sa complexité», ajoutant que «c’est ainsi que la communication opérationnelle devient un modèle à suivre dans l’interaction adéquate et efficace entre les composantes du corps de bataille, quelle que soit sa nature». «La réussite de la communication et l’efficacité de ses outils sont considérées ainsi comme une garantie essentielle aux succès de la conduite des opérations militaires, de leur complémentarité et de l’harmonie de leurs composantes», a-t-il dit. Le général de corps d’armée a indiqué que «la communication opérationnelle au sein de l’ANP est une partie intégrante de notre stratégie de défense, elle est la soupape de sécurité du lien sacré entre le peuple et son armée», affirmant que c’est «une armée républicaine au service du pays, fidèle au serment des chouhada, déterminée à soulever tous les défis et faire face aux dangers quelles que soient leurs ampleurs, dans l’objectif de  garantir la sécurité et la quiétude à travers tout le territoire national». Il a plaidé pour «une communication crédible, responsable, au regard des défis à soulever dans notre environnement sous-régional, régional et international». C’est aussi «un soutien actif au corps de bataille sur le  terrain, confortant les esprits et la détermination des éléments, au service du pays», a-t-il poursuivi. Il s’agit aussi d’une communication «qui expose des faits, qui entretient des liens productifs avec les médias, à même de taire les voix et les plumes hostiles et ennemies, pour que l’ANP, digne héritière de l’ALN, demeure à jamais symbole de victoires, perpétuellement prête à défendre les intérêts suprêmes du pays». Pour le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah, une communication opérationnelle doit avoir «un rôle efficient dans l’éclaircissement des missions des forces armées dans le développement national, la présence de l’armée au côté du peuple, en toutes circonstances, le raffermissement du lien solide Armée-Nation, afin de consolider l’unité nationale, la cohésion et l’esprit de citoyenneté». La communication opérationnelle doit avoir également «des mécanismes et des moyens techniques modernes, au diapason de l’évolution technologique accélérée, capable de faire face à toute diffamation ou mensonges, ouverte aux médias et aux citoyens, œuvrant au renforcement de l’unité et de la cohésion des rangs, défendant l’image et la réputation de l’ANP, qui demeure à jamais fidèle à notre pays l’Algérie». Ahmed Gaïd Salah a rappelé, à cette occasion, «le rôle vital de l’information et de la communication dans la consolidation de ces efforts et dans la préservation de notre institution militaire et de ses éléments de toutes les menaces et les fléaux. Ce qui requiert de nous tous de poursuivre notre application au travail, de demeurer fidèles à Allah, à la Patrie et au serment de nos valeureux martyrs et moudjahidine, qui ont réussi à faire  entendre la voix de la justice».

La paix et la stabilité retrouvées
Aujourd’hui, faudrait-il le reconnaître, notre pays est devenu un exemple de quiétude et de stabilité, en dépit de toutes les tentatives vaines et désespérées de le tirer vers l’insécurité, et ce grâce à la confiance placée en nos services de sécurité à leur tête, l’ANP qui a toujours été au front de l’édification et de la construction, et face au terrorisme et à la criminalité organisée dans toutes leurs formes. D’ailleurs les hauts faits consentis de l’ANP pour stabiliser le pays ont été encore une fois rappelés par le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah dans son allocution prononcée lors de sa rencontre le 19 novembre dernier, avec  les cadres et les personnels de la 12e division d’infanterie mécanisée à Djelfa. Mettant l’accent sur «les grands efforts de développement et de modernisation fournis par l’Armée nationale populaire afin d’optimiser ses potentiels»,  le chef d’état-major de l’ANP a en effet souligné  «les hauts faits qu’elle a consentis aux côtés des différents corps de sécurité, dont l’objectif est de faire prévaloir la sérénité et la stabilité pour notre patrie et notre peuple». «Dans ce contexte précisément, que tout le monde sache que l’Algérie qui s’accroche toujours au bon vouloir d’Allah, qui s’attache aux valeurs de sa glorieuse révolution libératrice et qui ne cesse d’aspirer à réunir les  éléments de sa force et de son omnipotence, mérite avec son peuple de s’enorgueillir des exploits de l’Armée nationale populaire digne héritière de l’Armée de libération nationale en termes de puissance et de  développement», a souligné le général de corps d’armée. «Une armée qui a su emprunter, en toute conscience de l’ampleur de sa vocation et de l’importance de ses missions, cette démarche aboutissante et engranger, sur le terrain et effectivement, de multiples acquis importants», a-t-il poursuivi. «Cette armée authentique et de principes n’aurait pu enregistrer ces résultats en matière de développement et de modernisation multiforme et dans la lutte antiterroriste, sans l’immuable attachement à la voie éclairée de ses vaillants ancêtres et à leurs valeurs et principes, sans la lecture et l’analyse rationnelles et perspicaces des tenants et des aboutissants des divers défis actuels, et sans la conscience des dimensions et des objectifs des futurs enjeux»,  a relevé le général Gaïd Salah qui  a, en outre, et de nouveau, mis l’accent sur le contenu de la lettre du président de la République, adressée à la Nation à l’occasion de la commémoration du 63e anniversaire de la glorieuse  révolution de libération, dans laquelle «il a salué les éléments de l’Armée nationale populaire pour les efforts qu’elle a fournis dans la protection du Pays de tout danger». «Il m’est très agréable de mettre l’accent ici, encore une fois, que l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, qui accorde une importance capitale au bon accomplissement de ses missions, a trouvé tous les éléments de motivation et d’encouragement, dans l’hommage adressé par le président de la République, contenu dans sa lettre pour la Nation, à l’occasion de la commémoration du 63e anniversaire de la glorieuse révolution du 1er Novembre, dans laquelle il a souligné que l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, qu’il a saluée au nom de tous les fils de cette Nation, prend en charge efficacement sa mission constitutionnelle de protection de nos frontières face au terrorisme international et au crime transfrontalier, et que cette institution républicaine doive rester à l’abri des surenchères et des ambitions politiciennes».

Supervision des unités opérationnelles
Auparavant,  le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, inspectait  à Oran des unités flottantes des Forces navales ainsi que plusieurs projets réalisés dans le cadre du développement et de la modernisation de la base navale principale Mers El-Kébir. A l’occasion, le vice-ministre de la Défense nationale a également inspecté le réseau automatique d’approvisionnement des flottes et sous-marins en carburant et en eau douce, outre le réseau d’extinction des incendies avant de suivre un exposé global sur cette base et sur l’Entreprise de construction et de réparation navales. A l’Ecole des cadets de la nation à Oran, le général de corps d’armée a inspecté les différents locaux administratifs et pédagogiques de l’Ecole, où il s’est enquis du degré d’exécution des instructions données lors de ses dernières visites. Il a visité, ensuite, l’Ecole supérieure de l’administration militaire où il a suivi «une présentation, donnée par le commandant de l’école, sur le cursus supérieur et de qualité dispensé par cet établissement leader de formation, au profit de stagiaires et élèves, tout au long d’un parcours qui couvre les différentes spécialités de l’administration militaire, à l’exemple du management, des finances et de la gestion, ainsi que la prise en charge de la formation d’officiers ressortissants de plusieurs pays frères et amis, dans le cadre de la coopération militaire».  Durant sa deuxième journée de visite en 2e Région militaire, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, a supervisé un exercice naval de tir avec missile surface-surface. Au polygone de tir des Forces navales, relevant de la Façade maritime Ouest à Oran, le général de corps d’armée a suivi, en compagnie du général-major Saïd Bey, commandant de la 2e Région militaire, et du général-major Mohamed Larbi Haouli, commandant des forces navales, le déroulement de l’exercice exécuté par l’équipage du navire de guerre lance-missiles « Raïs Hassan «. Ce bâtiment, construit par des ingénieurs et des techniciens algériens, au niveau de l’Etablissement de construction et de réparation navales d’Oran, leader dans ce domaine, considéré comme la fierté des fabrications navales en Algérie, et qui vient renforcer nos forces navales, après son inauguration par  le général de corps d’armée, le 9 août 2017, et s’ajouter aux exploits réalisés dans le domaine des fabrications militaires dans notre pays. L’exercice de tir a été exécuté sur une cible navale, représentée par un navire usé faisant office d’objectif de tir, où une bataille navale proche de la réalité a été simulée contre une cible adverse. Cet exercice vise à perfectionner la maîtrise de l’utilisation des armements lourds dont disposent les forces navales, notamment les missiles antinavires de guerre et le contrôle de l’efficacité des armes acquises. L’exercice a été mené avec succès et la cible navale a été détruite avec grande précision. Ce qui représente une autre réussite et un fruit de la bonne préparation au combat des équipages, et de leur maîtrise des armes et des équipements, réaffirmant l’évolution et l’état-prêt opérationnel atteint par les unités des forces navales algériennes.
F. H.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

Libertés démocratiques
Par Farid HOUALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF